in

L’histoire de la coiffure africaine

L’histoire de toutes nos coiffures est originaire des différents groupes ethniques d’Afrique, le premier exemple de dreadlocks remonte à l’ancienne Egypte où l’on retrouve sur de nombreux artefacts.

Socialement, le soin des cheveux jouait un rôle significatif dans l’identité des tribus africaines, c’était un moyen de déterminer le statut social d’une personne basé sur l’ethnicité, le niveau sociale, l’âge, le statut marital, la richesse, la fertilité, la virilité, et la religion.

Les tresses ou encore les tresses avec du fil de laine ainsi que la boue et l’argile étaient les techniques utilisées pour créer ces coiffures élaborées, la réalisation de ces coiffures prenait des heures et parfois même des jours, tout comme aujourd’hui les femmes profitaient de ce temps pour se socialiser et créer des liens avec les autres.

Les européens ont commencé à kidnapper et vendre les africains de tout niveau social sur les côtes africaines, beaucoup avaient des coiffures très élaborées. Bien que les européens admirait la complexité des styles textures et des ornements du cheveu noir, quelque chose devait être faite pour faire disparaître leur identité et maintenir leur contrôle et leur dépendance, beaucoup de propriétaires d’esclaves rasaient les cheveux des hommes et également des femmes, cela a été considéré pour beaucoup de tribus comme un crime indescriptible.

En 1619, Johnston accueille ses premiers esclaves, ils avaient vécu sur les bateaux pendant trois mois dans des conditions insupportables où l’hygiène et les soins des cheveux ne pouvaient pas être effectués. Ils n’avaient plus le droit de parler leur langue, pratiquer leurs danses traditionnelles, et maintenir leurs cheveux dans le style de leur choix, toutes les cultures africaines et les soins de beauté traditionnels ont commencé à disparaître, les propriétaires d’esclaves voulaient effacer leur image africaine, ils imposaient leurs normes de beauté, soit la peau claire, les cheveux lisses, et les parures européennes. La peau noire, les cheveux crépus, et les traits africains, étaient considérés comme repoussants, les esclaves au teint clair et aux cheveux plus lisses étaient vendu plus chers.

Comment choisir votre coiffure selon la forme de votre visage

Coiffure

Changez votre style à 50 ans et plus!